Recette : Roulade Yoga ou Comment Bien Entretenir Son Tapis

Vous connaissez bien sûr l’histoire du tapis de yoga. Vous êtes un yogi/une yogini confirmé/e, et vous avez consciemment sélectionné votre tapis, suivant peut-être les 5 règles de Tayrona pour choisir son tapis de yoga. Ou tapis, pluriel. Beaucoup de yogis en ont plusieurs : moi, j’en ai trois, Jessica en a cinq (2 perso, 3 pour ses élèves,) Carine en a trois(1 pour les voyages, 1 pour le studio, 1 pour ses élèves particuliers…) 

Des tapis de yoga, il y en a pour tous les goûts. Des épais pour ceux qui ont des articulations délicates, des bien moelleux pour ceux qui aiment la sensation de pratiquer sur des chamallows, de fines lamelles de caoutchouc pour ceux qui veulent faire du yoga par terre, à l’ancienne, mais ne veulent pas glisser partout (voir l’histoire du tapis de yoga ci-dessus. Merci Angela Farmer !)

Quel que soit votre caoutchouc chouchou, il y a quand même une astuce pour enrouler votre tapis et assurer qu’il soit bien plat pour votre pratique.

1/ D’abord, est-ce votre tapis a deux côté identiques, ou est-ce que votre tapis a un côté “yoga’ et un autre “sol?” Assurez-vous que vous posez le côté “sol” sur le sol et que vous pratiquez sur le côté “yoga.” Assez bête, hein, mais ça vaut quand même la peine de le dire parce que ce n’est pas toujours evident.

2/ Après votre pratique, retournez votre tapis pour que le côté sur lequel vous avez fait du yoga est maintenant posé sur le sol. Flip it ! Si vous êtes comme Guy Pearce dans Mementoet que vous ne vous souvenez de rien, tatouez votre tapis avec votre prénom, une gribouille, un aide-mémoire. La personnalisation, rien de plus 21e siècle.

3/ A vos marques… prêts… roulez !

DREAM CLEAN : Si vous voulez nettoyer votre tapis avant de l’enrouler, vous pouvez vous servir d’un spray Manduka, ou bien concocter vous-même un spray (mélangez un volume de vinaigre blanc à trois volumes d’eau, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre de thé, de Thieves ou de lavande.) Et puisque vous faites la lessive, n’oubliez pas vos pieds :-) 

••• ••• •••

Of course you know the history of the yoga mat. You are an experienced yogi/yogini, and you have conscientiously selected your mat, perhaps even following Tayrona’s 5 Rules for Choosing Your Yoga Mat. Or mats, plural. Many yogis have several: I have three, Jessica has five (2 for personal use, 3 for students,) Carine has three (1 for holidays, 1 for the studio, 1 for her private clients…)

There are yoga mats for all tastes. Thick ones for those whose joints are delicate, very soft ones for those who like the feeling of practicing on marshmallows, thin slivers of rubber for those who want to practice on the floor, old school, but don’t want to slide all over the place (see history of the yoga mat above. Thank you Angela Farmer!) 

Whatever your preferred polyvinyl chloride, there is one trick for rolling your mat and ensuring that it is nice and flat for your practice.

1/ First, does your mat have two identical sides, or does your mat have a “yoga” side and a “floor” side? Be sure that you place the “floor” side on the floor and that you are practicing on the “yoga” side. Pretty dumb, right, but it’s worth repeating because it’s not always so obvious.

2/ After your practice, turn over your mat so that the side on which you were just doing yoga is now on the floor. Flip it! If you’re like Guy Pearce in Memento and that you can’t remember anything, tattoo your mat with your name, a scribble, a reminder. Personalization, there is nothing more 21st century that that. 

3/ On your marks… get set… get rolling!

DREAM CLEAN: If you would like to clean your mat before rolling it up, you can use a Manduka spray, or cook up your own (mix one part white vinegar to three parts water, add a few drops of Tea Tree. Thieves or lavender essential oil.) And since you’re in cleaning mode, don’t forget about your feet :-)